Si il y a des vies qui vous sont chères pour nous elles le sont toutes.

Bienvenue dans la caserne d'incendie de Saint-Lambert-de-Lauzon



La nouvelle caserne de pompiers comportera cinq portes de garage, plus d’espace pour le rangement de l’équipement et des véhicules, en plus d’offrir également un nouvel espace pour la formation des pompiers et la coordination des mesures d’urgence, ainsi qu’un local d’accueil pour les services de la sécurité publique (SQ).
Cette décision répond à un réel besoin, puisque les 277 mètres carrés de la caserne existante ne permettaient plus des opérations efficientes. Il était devenu impossible d’y entreposer un nouveau véhicule construit selon les normes minimales actuelles et d’offrir à ses 28 pompiers à temps partiel la possibilité de travailler dans des conditions acceptables et sécuritaires. Rappelons que la mission du Service des incendies consiste à sauver des vies et des biens dans le cas d’incendie ou d’accident de la route ainsi qu’à collaborer avec les responsables des mesures d’urgence dans le cas de divers sinistres.
Ce projet s’inscrit également, dans le contexte de la réforme de la sécurité incendie au Québec en vertu de ce que l’on appelle communément le « Schéma de couverture de risques ». Les municipalités sont maintenant tenues de satisfaire à des obligations légales touchant différents aspects autres que les opérations d’extinction. La prévention, la classification des risques d’incendie, les mesures adoptées concernant les effectifs, les équipements et le matériel, sont autant d’éléments où la Municipalité a un devoir d’agir et d’assumer ses responsabilités. Par exemple, à l’intérieur du périmètre urbain, le déploiement des effectifs doit être de 8 à 10 pompiers dans un délai de 15 minutes et moins.
À l’extérieur du périmètre urbain, le délai est de 25 minutes et moins. Le nombre de pompiers requis augmente de 12 à 15 lorsque le risque est plus élevé.
Depuis les cinq dernières années, les pompiers de notre municipalité ont dû sortir en moyenne 95 fois par an pour différentes interventions. Pour l’année 2012, sur 85 sorties, huit concernaient des feux de bâtiments, trois des feux de cheminée, neuf des feux de véhicules, dix des accidents routiers, cinq concernaient de l’entraide intermunicipale, treize des fausses alarmes, quatorze des vérifications diverses (propane ou autres), etc.
Plusieurs scénarios ont été étudiés par les membres du conseil municipal et ses fonctionnaires au cours de la dernière année. En plus de satisfaire aux besoins présents et futurs du Service des incendies pour au moins les vingt prochaines années, cette décision permet également de mettre à la disposition de l’administration municipale et du service des travaux publics des espaces additionnels suffisants à long terme, et ce, à moindre coût que des agrandissements et des constructions neuves, toujours dans le but de bien servir une population croissante.

Vu de l'extérieur

log



Vu de l'intérieur

log



Entrée principale

log



Les Casiers

log



Bureau du Directeur

log



Bureau des officiers

log



Salle à boyaux

log



Salle M.S.A.

log



Salon des pompiers

log



Salle de formation et des mesures d'urgences(multifonctionnel)

log